On allait quand même pas utiliser une photo lambda pour cet article.

Un procureur turc a réclamé vendredi jusqu’à quatre ans d’emprisonnement contre quatre collaborateurs de l’hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo qu’il accuse d’avoir « insulté » le président Recep Tayyip Erdogan dans une caricature publiée l’an dernier.

L’ONG Reporters sans frontières (RSF) a dénoncé vendredi les poursuites contre les collaborateurs de Charlie Hebdo, accusant Ankara de vouloir « élargir la censure au-delà de la Turquie ». Régulièrement épinglée par les ONG, la Turquie est classée à la 154e position sur 180 dans l’index de la liberté de la presse publié par RSF. Des dizaines de journalistes ont été arrêtés et plusieurs médias d’opposition poursuivis ou fermés ces dernières années dans ce pays.

Source : L’Orient Le Jour

By Brutal Poulet

Compte Twitter : @brutal_poulet