Cette activiste se revendique de “l’antifascisme” de l’Action Antifasciste Paris Banlieue.

Ce mouvement avait agressé des féministes et des LGBT au nom de l’islam politique. Un figure de la mouvance, Mannone Cadoret, avait apporté son soutien à la mosquée salafiste fermée suite à la mort de Samuel Paty au moment de l’assassinat. A Lyon, au moins un antifa est sous le coup d’une poursuite pour apologie du terrorisme (de Boko Haram).

Appartenance à la mouvance antifa.

Le 11 septembre 2001, quatre avions sont détournés par al-Qaeda pour frapper les Etats-Unis. Le 93 United Airlines vole en direction de la Maison Blanche mais n’atteindra jamais sa cible suite à une révolte des passagers. 44 morts.

https://twitter.com/quepasamecton/status/1267157957088882694

Autant le poster trois fois de suite pour que ce soit clair.

Si la police française serait islamiquement “haram”, alors qu’est ce que cette “vue” politico-religieuse implique concrètement ?

Le hijab, aime le ou tais toi.

Elle relaye surtout du contenu antifa, mais aussi des médias très confidentiels que les spécialistes de l’islamisme connaissent bien.

Par exemple le média Islamotion proche des salafistes de “Islam&Info” dont Libé avait relevé l’antisémitisme des animateurs.

Ou encore le média “Calam”, ce média “militant” qui mélange présentation de mosquée et actualités “de gauche”.

Il a été cité par Marianne dans son article sur la nébuleuse d’associations proches des Frères Musulmans qui dénoncent la France comme “islamophobe” auprès de la Commission européenne.

Une personnalité médiatisée en 2017.

Une TL qui laisse peu de mystère sur un éventuel militantisme antifa