Le site d’informations de l’Action Antifasciste a publié un article signé du réseau Samidoun, une organisation classée terroriste par Israël. A bien lire ses contenus, on comprend pourquoi.

L’auteur de cet article qualifie l’Autorité palestinienne, les concurrents nationalistes arabes (Fatah) des islamistes palestiniens, d’entité politique “sous domination israélienne”.

Cette formulation fourbe revient à mettre en valeur les islamistes palestiniens : le Hamas et le Jihad islamique. Et pourtant, peuvent-ils faire état d’une meilleure posture face à l’Etat hébreux ?

L’Action antifasciste Paris-Banlieue s’était revendiquée du Hamas durant la dernière manifestation pour la Palestine.

Cette propagande islamiste diffusée par le groupuscule antifa est une fake news.

Il faut savoir que l’Autorité palestinienne est financée principalement par l’Union Européenne et par les Etats-Unis (sauf sous Trump).

Si Israël contrôle indirectement une force politique, c’est le Hamas dans la bande de Gaza. En effet Israël contrôle et tolère l’approvisionnement en argent du Hamas par le Qatar. C’est aussi Israël qui fournie l’énergie de la bande de Gaza via la centrale électrique d’Ashkelon.

Concrètement, toutes les forces politiques palestiniennes sont théoriquement en position défavorable par rapport à Israël. D’un point de vue strictement économique et pratique, les nationalistes arabes de Cisjordanie sont plus indépendants d’Israël que les islamistes.

Déclarer l’inverse, falsifier la réalité en crachant sur l’Autorité palestinienne en particulier dans ce domaine, c’est faire de la propagande pour leurs seuls rivaux : les mouvements islamistes palestiniens. Ces derniers sont synonymes de “résistance” dans le vocabulaire militant pro-palestinien parce qu’ils sont les seuls à faire état d’une action militaire contre Israël. Le terme de “résistance” palestinienne ne peut que se comprendre comme un synonyme des mouvements islamistes si il est, en plus, placé en opposition avec l’Autorité palestinienne.

“La mythologie du « processus de paix », de l’apartheid et du colonialisme comme « solution », du mirage d’une Autorité palestinienne sous domination israélienne, américaine et européenne est exposée, discréditée et sans vie. Au contraire, la résistance palestinienne est un phare national, arabe et international d’espoir et de vie.”

Source : Acta Zone

Le groupuscule antifa parisien a plusieurs fois brillé pour ses liens avec l’islamisme (voir ici ou encore ici).

By Brutal Poulet

Compte Twitter : @brutal_poulet