En 2014, L’Etat Islamique exécutent 1700 personnes de la Base Speicher, une académie militaire des forces armées irakiennes, située près de Tikrit en Irak.

On se souvient que ce massacre de ressortissants irakiens essentiellement chiites avait été utilisé dans les premières vidéos de propagande de Daech.

Le djihadiste Arkan Taha Ahmad a été identifié comme co-responsable et était recherché par interpol. Il a finalement été découvert… à Bolu en Turquie où il jouissait d’un statut parfaitement en règle.

Après les révélations de différentes sources confirmant que le régime d’Erdogan a armé al Qaeda, il faut à présent se demander dans quelle mesure la Turquie a pu être, ou est toujours, un allié de l’Etat Islamique.