En procès contre Valeurs Actuelles, l’avocat d’SOS Racisme a reproché aux soutiens du journal d’être tous des “hommes blancs”.